La méthanisation

Le principe :

La Méthanisation est un procédé biologique naturel, qui dégrade, en absence d’oxygène, la matière organique, en un gaz énergétique : le Biogaz.

Le Biogaz, composé de 55% de méthane et de 45% de dioxyde de carbone, est valorisé via un moteur de cogénération.

Après dégradation biologique, la matière résiduelle est valorisée par épandage ; il s’agit d’un engrais naturel et riche en éléments fertilisants.

Les objectifs sont : 

 ◊ Produire de la chaleur pour alimenter l’usine de Biomasse.chaleur

◊ Produire de l’électricité injectée sur le réseau public.elect

◊ Valoriser les matières organiques issues de l’exploitation agricole.Capture

◊ Diminuer la dépendance aux intrants chimiques extérieurs.

◊ Limiter la prolifération des adventices par récupération des menues pailles.

 

Les différentes étapes :

1.  Stockage de la matière agricole

2. Préparation de la « ration » des digesteurs.

3. Dégradation de la matière dans 4 digesteurs hermétiques.

4. Valorisation du biogaz par le moteur de cogénération de 550kW, installé dans un container.

5. Stock de  matière résiduelle (digestat).

ETAPES DU PROCEDE METHA

Un procédé original

La technologie est le procédé de méthanisation en voie sèche discontinue en double étage:

 – “Voie sèche”; car la matière est valorisée n’est pas liquide, elle se présente sous forme solide. Elle contient environ 30% de matières sèches.

Sans titre

-« double-étage » ; car la matière en dégradation est arrosée d’eau qui se charge de matière biodégradable. Cette eau est stockée dans la cuve.

Sans titre1

« discontinue » ; car la réaction biologique se produit dans 4 digesteurs, pendant 30 jours. Le lancement de chaque digesteur est décalé de 7 jours. La production de biogaz se fait suivant le diagramme ci-contre.

Sans titre2

Contrôle en laboratoire

Pour assurer le bon fonctionnement et la longévité du procédé l’entreprise SCEA Dubousquet est équipée de son propre laboratoire d’analyse. Elle y emploie un ingénieur chargé du contrôle chimique de la méthanisation ainsi que de la recherche et du développement.

Laboratoire d'analyse